Nagano, sanctuaire

Suwa-Taisha 諏訪大社, Préfecture de Nagano

Suwa02A quelques minutes en train de Matsumoto se trouve le magnifique lac Suwa… mais pas que ! En effet, aux alentours du lac, se trouve le sanctuaire Suwa-Taisha. Si je dis aux alentours, c’est parce que le sanctuaire est divisé en quatre parties qui sont situées de part et d’autre du lac. Chaque sanctuaire possède sa propre enceinte et son bâtiment principal, il y a le Maemiya 前宮, le Honmiya 本宮, le Harumiya 春宮 et le Akimiya 秋宮.

Il est mentionné dans le Nihon Shoki (les chroniques du Japon, terminé en 720), c’est donc un sanctuaire très ancien. Il est notamment réputé pour son Matsuri (festival) qui n’a lieu que tous les 6 ans (7 ans si on compte l’année en cours) près du lac : le Onbashira Matsuri 御柱祭 qui consiste à porter des arbres immenses depuis la montagne pour les transporter jusqu’aux quatre sanctuaires et les ériger près des bâtiments (Sur une des photos plus bas, vous pouvez voir un des tronc érigé au coin du sanctuaire). En plus d’être rare, c’est l’un des festival les plus dangereux du Japon et il y a souvent des blessés, voir des morts !

SuwaT03
Image du Onbashira Matsuri

Par manque de temps, je n’ai pas pu faire les quatre sanctuaires car ils sont vraiment éloignés les uns des autres. J’ai ainsi visité le Akimiya et le Harumiya. Même si je n’ai pu faire que ces deux là, j’en suis très satisfaite. Ils sont en pleine nature, comme j’aime, et il y a des trucs sympa dans l’enceinte des deux sanctuaires.

Ils se trouvent au nord de la gare Shimo-suwa, et dès votre arrivée dans la gare, vous serez dans l’ambiance de la visite. Il y a plein de trucs rappelant le festival et les sanctuaires… j’ai vraiment beaucoup aimé. Pour vous repérer, c’est pas très compliqué, après quelques mètres de marche vers le nord vous tomberez sur une carte vous indiquant les directions des sanctuaires.

J’ai beaucoup aimé l’enceinte du Harumiya, avec les jolies fleurs bleues, les troncs gigantesques utilisés pour le matsuri… J’aime beaucoup les bâtiments qui ont des énormes Shimenawa (標縄corde sacrée) que l’on peut voir sur la photo ci-dessus. En plus, le sanctuaire révèle un secret sur son côté gauche : un petit chemin à travers la forêt, avec une jolie rivière et une statue de Bouddha assez originale, le « bouddha en pierre de Manji » 万治の石仏, qui date de 1660 :

Pour le 2e sanctuaire, le Akimiya, on retrouve le même style au niveau des bâtiments, avec la Shimenawa (Corde sacrée), les troncs du festival érigés… mais il y a plein de petits détails sympa. Comme par exemple la statue un peu effrayante que l’on trouve près du Chôzuya (手水舎 l’endroit où on se purifie avec de l’eau) que l’on peut voir sur la photo ci-dessous) ou bien la jolie vue sur la ville que l’on peut voir sous le torii…

Voilà pour cette visite des deux sanctuaires ! Si vous n’avez pas beaucoup de temps, je vous conseille le premier sanctuaire : Harumiya, tout simplement parce que en plus du sanctuaire, il y a ce petit coin de nature juste à côté avec la statue de Bouddha que j’ai beaucoup aimé.

Trajet :

Matsumoto-Kamo Suwa : prendre la Jr Chuo line.  Le trajet dure environ 30 minutes et coûte 500 yen. Attention aux trains, peu nombreux dans la région !

Pour se rendre au sanctuaire : Akimiya (le 2e que j’ai visité)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s